BOOK HAUL | MAI & JUIN 2017 📚

Hello la compagnie !

Déjà fin juin, comme ces deux derniers mois sont passés vite ! Aujourd’hui, je vous retrouve pour les bouquins qui ont récemment bousculés ma bibliothèque : une réception-cadeau, un achat et deux achetés d’occasion.

The Last Neanderthal ~ Claire Cameron : 40,000 years in the past, the last family of Neanderthals roams the earth. After a crushingly hard winter, their numbers are low, but Girl, the oldest daughter, is just coming of age and her family is determined to travel to the annual meeting place and find her a mate. But the unforgiving landscape takes its toll, and Girl is left alone to care for Runt, a foundling of unknown origin. As Girl and Runt face the coming winter storms, Girl realizes she has one final chance to save her people, even if it means sacrificing part of herself. In the modern day, archaeologist Rosamund Gale works well into her pregnancy, racing to excavate newly found Neanderthal artifacts before her baby comes. Linked across the ages by the shared experience of early motherhood, both stories examine the often taboo corners of women’s lives.

A la croisée des mondes, tome 1 : les royaumes du Nord ~ Philip Pullman : Ce n’était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans : Lyra vivait, en compagnie de son daemon Pantalaimon, parmi les Érudits de Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d’Oxford à la recherche éperdue d’aventures. Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d’une extraordinaire particule. D’une taille microscopique, la Poussière que l’on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord – est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises… Jetée au coeur d’un terrible conflit, Lyra sera forcée d’accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s’opposent des forces que nul ne l’avait préparée à affronter.

Ta vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ~ Raphaëlle Giordano : Tout à la fois roman et livre de développement personnel, suivez Camille sur le chemin de la vie de ses rêves. Débordée par son travail, son couple et son rôle de mère, la trentenaire a perdu sa joie de vivre, mais une rencontre va tout changer… Dans la lignée des livres de Laurent Gounelle, un parcours initiatique touchant, mais aussi un inspirant coaching riche en techniques créatives. Comme Camille, apprenez à enchanter votre vie !

Carnet de routes ~ Marie Lopez : Une étudiante en architecture, une youtubeuse, un jeune homme trop tranquille nommé Marco, un moniteur d’auto-école et un professeur d’université… Cinq personnages aux destins dissemblables vont former un groupe hétéroclite et fantasque à la faveur du permis de conduire. Tandis que trois générations se mêlent et s’apprivoisent, une camaraderie surprenante grandit entre les candidats ; chacun va se livrer aux autres bien plus qu’il ne l’aurait imaginé. Le passé, les doutes, les regrets, les espérances s’invitent dans l’habitacle de la voiture à doubles commandes. Leurs différences les poussent à reconsidérer leurs choix et les horizons qu’ils s’étaient fixés. Et le danger de ressortir de l’expérience juste un peu plus perdu qu’avant est bien réel… Mais voici que surgit l’extraordinaire et que s’offre à eux un chemin bien éloigné des codes et des panneaux de signalisation.

.

 

◊ ◊ ◊ 

Quelles sont vos dernières acquisitions livresques ?  📚

With love, 

______ Marika ☽

 

P.S : Étant absente du 23 juin au 9 juillet inclus pour cause de vacances, je répondrai à tous vos commentaires dés mon retour! N’hésitez pas à me suivre sur Instagram & Twitter où je donnerai (sûrement) plus de nouvelles. Prenez soin de vous, à bientôt! 😘

Chronique | “The Inexplicable Logic of my Life” de Benjamin Alire Saenz 📖

couv68949082

Benjamin Alire Saenz
________________

The Inexplicable Logic of my Life
________________

Jeunesse ◊  464 pages    Editions Clarion Books

.

throwback-thursday-1

{FR} Sal a eu l’habitude de savoir que sa place était avec son père adoptif gay, leur famille mexico-américaine aimante, et sa meilleure amie, Samantha. Mais, c’est la dernière année, et soudain, Sal lance des coups, remet tout en question et réalise qu’il ne se reconnait plus. Si Sal n’est pas ce qu’il pensait être, qui est-il ? 

{EN} Sal used to know his place with his adoptive gay father, their loving Mexican-American family, and his best friend, Samantha. But it’s senior year, and suddenly Sal is throwing punches, questioning everything, and realizing he no longer knows himself. If Sal’s not who he thought he was, who is he?

throwback-thursday-8

Après avoir lu et surtout, adoré le fameux Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de cet auteur, je ne pouvais que me pencher sur ce nouveau venu (merci papa & maman pour ce cadeau d’anniversaire!) ! Étant trop impatience pour la vf, je n’ai pas hésité une seule seconde à le lire en vo. 

Dés les premières lignes, Monsieur Benjamin Alire Saenz m’a directement séduite par sa très belle plume et ce fut un plaisir de découvrir enfin un de ses écrits en langue originale. 

Pour ce qui est des personnages, je les ai tous appréciés et chacun à leur manière, avec leurs qualités et leurs défauts. Salvador, ou Sal pour les intimes, est un jeune garçon avec qui on ne pourrait que bien s’entendre. Il est d’une bonté et d’une bienveillance incroyable. Son père, Vincente, est une sublime personne à qui on raconterait sa vie et qui saurait nous remonter le moral rien qu’avec sa présence. Samantha, ou Sam, est la meilleure amie de Sal avec qui j’ai eu un peu de mal au départ, mais au fil des pages, j’ai beaucoup apprécié son amitié avec le jeune garçon. Evidemment, il y a encore d’autres personnages que je souhaite que vous découvriez par vous-même car chacun d’eux mérite que l’on pose nos yeux sur les lignes les concernants.

❝ (…) People aren’t like books – they’re not like books at all. Books make sense. People don’t. You know, like life. All these things happen, and they’re not connected. I mean, they are and they’re not, and it’s not as if my life or your life – it’s not as if our lives have this plot, you know ? It’s not like that. I mean, like some people say, we’re born, we live and then we die. Yeah, well, so fucking what ? That doesn’t say anything, does it ?❞

En plus de la belle évolution des personnages, l’auteur nous parle de plusieurs sujets comme la famille, la mort et son deuil, la vie, l’amour et bien d’autres, avec beaucoup de délicatesse et de sincérité. On voit que les mots ont été choisis avec justesse et rendent ce roman rempli de sublimes citations.

En conclusion, cette lecture a été un coup de coeur pour ses nombreux thèmes abordés, ses personnages très attachants et pour la plume originale de Benjamin Alire Saenz qui est juste sublime ! A découvrir sans aucune hésitation. ♡

throwback-thursday-7

CHRONIQUE | « UNE FLAMME POUR L’AMOUR »

couv5258082
.

Nicholas Sparks
________________

Une flamme pour l’amour / Le tournant de la vie
________________

Romance ◊  339 pages    Editions France Loisirs

.
.

throwback-thursday-1

La vie de Miles semble s’être arrêtée depuis la mort de sa femme, tuée par un chauffard dont la police a perdu toutes traces. S’il s’accroche, c’est pour Jonah, son jeune fils, et parce qu’il s’est juré de retrouver le coupable. Meurtrie par son récent divorce, Sarah réapprend doucement à vivre en exerçant son métier d’institutrice. Elle se prend d’affection pour Jonah et… d’amour pour Miles. Mais un terrible secret menace ce nouveau bonheur. Un secret qui forcera Sarah à faire un choix déchirant.

throwback-thursday-8

 Après plusieurs romans avec quasiment le même genre, j’avais très envie de légèreté et surtout d’amour. Pour cela, Nicholas Sparks reste toujours l’auteur vers lequel je me tourne, une valeur sûre.

Bien que j’adore beaucoup l’auteur, je savais pertinemment bien que cette lecture ne serait pas un coup de coeur, et j’avais raison. Nicholas Sparks nous plonge dans une petite famille détruite par le décès de la maman, Missy Ryan. 

Durant cette histoire, on suit principalement Miles Ryan, le père veuf élevant Jonah, un enfant d’une petite dizaine d’année. J’ai trouvé ce personnage psychologiquement très profond et agréable à suivre dans sa « nouvelle » vie de personne veuve. L’amour qu’il évoque pour son fils est sublime. Sarah, l’institutrice de Jonah et aussi future petite-amie de Miles, est une femme très douce à qui on s’identifie d’une manière aussi naturelle que ça puisse l’être. Pour éviter de vous révéler l’identité du chauffard, je l’appellerai comme tel. Avant même de commencer le roman, j’avais déjà une petite idée de qu’il pouvait s’agir et mes intuitions étaient plutôt bonnes. Bien que ça soit un meurtrier, de manière involontaire, ses paroles à propos cette fameuse nuit sont très touchantes. J’ai eu énormément de peine. 

❝ Quand commence réellement une histoire ? Rares sont les moments dont nous pouvons dire avec un certain recul : c’est alors que tout a commencé. Il arrive pourtant que le destin croise notre chemin et déclenche une série d’événements à l’issue imprévisible. ❞

Un point positif dans cette lecture est le moins de vue du chauffard en question. Grâce à ses chapitres qui lui sont consacrés, ça nous permet de le connaître petit à petit et à se poser la question « qui est-ce chauffard ? ». 

C’est une histoire très intéressante et qui montre jusqu’où une personne serait prête à aller pour connaître la vérité sur un cas comme celui de Missy. Heureusement, Miles a un entourage qui veille sur lui et qui le ramène à la réalité. 

En conclusion, c’était une très belle histoire, mais qui est loin d’être ma favorite de Mr Sparks. Pour moi, ce n’est pas une romance, et ça ne laisse pas indifférent grâce au beau questionnement en fond.

16/20

TAG | MON RAPPORT À LA LECTURE

Hello la compagnie ! 

Comme à peu près tous les mois, j’essaye de faire un TAG afin de varier le contenu du blog. Aujourd’hui, on se retrouve pour le tag « Mon rapport à la lecture » vu sur la chaîne Les lectures de Nine que j’ai trouvé très intéressant. J’espère qu’il vous plaira également ; c’est parti pour une série de huit questions ! 

To the Brig!

1. Quel est ton rythme de lecture ?

Je dirais que je lis environ entre quatre et six livres par moi. Evidemment, ça dépend de beaucoup de chose comme par exemple, l’école ou l’état d’esprit dans lequel je me trouve. 

2. Un ou plusieurs livres en même temps ? 

La plupart du temps, c’est un livre à la fois. Ça m’arrive vraiment très rarement de lire plusieurs livres en même temps… Le seul moment où je pourrais le faire serait quand j’ai un livre de cours assez lourd et que j’ai besoin d’une lecture légère à côté pour compenser. 

3. Papier ou ebook ?

Je vous mentirai en disant que je ne lis que du papier, mais c’est largement ce que je préfère, la sensation des pages entre mes doigts. 

4. Relis-tu tes livres ? 

Alors, là : JAMAIS ! Prenons l’exemple d’Harry Potter : j’ai déjà relu une ou deux fois le premier tome, mais à chaque relecture, j’ai l’impression d’apprécier moins que la première fois. Même les lectures coup de coeur ne sont jamais relues ! 

source

5. Quel genre de livre lis-tu principalement ? 

C’est assez difficilement pour moi de répondre par un seul genre, car j’ai varié les lectures pour éviter les overdoses. Je dirais donc que je suis surtout friande de romans historiques, de science-fiction, de fantastique, de la jeunesse et de la romance (mais à petite petite dose!). 

6. Quel est ton rapport avec ta PAL (Pile à Lire) ? 

Je sais que beaucoup voit leur pile à lire comme un « devoir » (je ne trouve pas un mot plus approprié, désolé), mais personnellement, je la plutôt comme une pile de lecture qui me feront soit passer un excellent ou un mauvais moment, mais chacun de ses romans seront passé dans mes mains de lectrice que je suis pour une bonne raison.

7. As-tu déjà eu une panne de lecture ? Que fais-tu pour en sortir ?

Bien sûr, qui n’en a jamais eu ? Au début, ça me frustrait énormément, mais au fil du temps, je me dis que cette panne existait pour une bonne raison. Désormais, je suis tout simplement patiente et m’occupe à autre chose. Parfois, il m’arrive aussi de ne pas lire durant une ou deux semaines pour justement prévenir cette panne de lecture. 

8. Qu’est-ce qu’un lecteur ?

Selon le Larousse, un lecteur ou une lectrice est une personne aimant lire. Je vous avoue être satisfaite de cette définition, car pour moi, un lecteur n’est pas uniquement quelqu’un qui lit des livres, c’est bien plus que ça. Chacun de nous sommes des lecteurs/lectrices à notre propre façon. Que ce soit un magazine, un roman, une brochure, ect… Le fait de se dire « Tiens, je vais me poser et lire » est juste incroyablement beau. 

 – – –

J’espère que ce petit tag vous aura plu. N’hésitez pas à y répondre à votre tour dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux, je serais ravie de voir vos réponses & d’en discuter avec vous! 

With love, 

_____________Marika ☽

CHRONIQUE | « AUTRE MONDE, TOME 3 : LE COEUR DE LA TERRE »

couv75344231
.

Maxime Chattam
________________

Autre Monde, tome 3 : Le Coeur de la Terre
________________

Fantastique, jeunesse ◊  494 pages    Editions Le Livre de Poche

.
.

throwback-thursday-1

Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l’imminence d’une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n’ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoir surnaturel octroyé par le Cataclysme.

Avec L’Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l’apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.

throwback-thursday-8Reçu à l’occasion de mes vingt-trois bougies par Marie (ou Book & Co) que je remercie, je me suis ruée dessus, seulement quelques semaines après avoir lu le tome 2. Oups, la faiblesse ! 

Je me rends compte que mon avis est plutôt similaire à celui du second tome. De nouveau, Maxime Chattam nous raconte les événements à travers ses trois protagonistes est de manière bien distincte, sans nous perdre une seconde. Les risques que prennent Matt, Ambre et Tobias sont au-dessus de mes forces, et je les admire énormément pour cela. C’était d’ailleurs très agréable de retrouver cet Alliance des Trois. 

Un autre point positif pour cette suite est l’apparition « d’anciens » personnages sur le devant de la scène pour les connaître davantage, voire les apprécier. A ce propos, l’auteur joue très bien sur les émotions des protagonistes sans les rendre trop niais ; il y a un juste milieu équilibré.

❝ Quels que soient la vie, le contexte, Matt se demanda s’il ne pouvait en être autrement : vivre, c’était affronter des problèmes, résoudre des dilemmes ; vivre était une forme de combat. ❞

Dans ce tome, nous avons droit à beaucoup de réponses à des questions étant restées en suspens. Des révélations assez étonnantes et parfois fâcheuses. L’auteur manie très bien l’effet de surprise en le mélangeant à une petite déception.

Maintenant, parlons un peu spoilers… Au nombre de deux, j’ai besoin d’exprimer mon point de vue sur certaines choses qui m’ont dérangées. Si tu comptes lire le livre, je te conseille d’aller juste après le « !!! fin spoilers !!! ».

!!! DEBUT SPOILERS !!!

Donc, Malronce & Raupéroden ne sont rien d’autres que les parents de Matt Carter ? Je vous avoue que ce dévoilement m’a un peu laissée sur ma faim au début, car je me t’attendais à quelque chose de plus spectaculaire. Je suis perdue à ce niveau… 

Un nouvel aspect positif pour la bataille entre les Pans & les Cyniks qui était sanglante et remplie d’action ! J’avais une belle représentation grâce aux descriptions de l’auteur qui était ni de trop ni trop peu. 

 

!!! FIN SPOILERS !!!

Si tu n’as pas lu les spoilers, sache que Maxime Chattam nous livre quelque chose de lourd, mais aussi un peu attendu à mes yeux. Pourtant, c’était une suite dans la lignée parfaite du précédent tome entre méfiance, responsabilité, révélation et carnage. 

En conclusion, ce troisième tome et la fin du premier cycle, est gigantesque et rebondissant. Malgré qu’une révélation m’a laissée sur ma fin, j’ai tout de même beaucoup apprécié ! 

17/20