J’ai lu | « Memorex » de Cindy Van Wilder

couv58804527Auteur : Cindy Van Wilder 

Editions : GulfStream

Collection : Electrogène

Sortie : 2016

Genre : Jeunesse, thriller

Pages : 403

Synopsis :  » 2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l’île familiale. Un an qu’Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s’est muré dans une indifférence qui la fait souffrir. Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l’île : c’est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancoeurs que Réha ressasse depuis un an. Au coeur de l’énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous. » 


Cela faisait un petit temps que je voulais découvrir la plume de Cindy Van Wilder puisque non seulement elle est belge (comme moi), mais j’entendais surtout beaucoup de bien. J’ai eu raison de me lancer, car je suis loin d’être déçue ! 

Aussitôt ma lecture commencée, les phrases m’ont instantanément aspirées dans l’histoire où je fais la rencontre de Réha, une jeune fille de seize changée à jamais suite à la mort de sa mort un an plus tôt et à la distante prise par son frère jumeau. Avec une plume magnifique, Cindy Van Wilder réussit avec adresse à peser un ressenti puissant sur chaque mot écrit. Je ne m’attendais guère à ce genre d’écriture !

En plus, l’auteure nous place face à une intrigue très déstabilisante où on essaye sans cesse de connaître la vérité, même si celle-ci s’avère être plus compliquée que prévu. Tout au long du récit, cela m’a tenu en haleine au point d’en arriver à ressentir la même chose que Réha au moment de la lecture ; frustrant et drôle à la fois. 

« Nous sommes des créatures éphémères qui rêvons d’éternité. Des créatures fragiles aussi, que la vie ne ménage pas. Chaque jour, nous devons vivre avec le poids de notre mémoire. »

En ce qui concerne les personnages, Cindy Van Wilder a trouvé un juste milieu pour tous les personnages présents, c’est-à-dire, ni trop cucul la praline, ni trop badass. J’ai eu beaucoup de compassion envers Réha, le personnage principal au caractère bien trempé. Elle courageuse et prête à tout pour saisir le vrai du faux.  L’air de rien, je pense que celle qui m’a le plus bufflé dans cette histoire est Holly, la soi-disant « Miss Parfaite » qui s’avère être très utile et surtout, intelligente. Sa détermination à ne rien lâcher est plus qu’inspirant. Elle est très loyale. Bien que tout tourne autour de Réha, son frère jumeau Aiki est finalement le coeur de l’histoire. Manipulé un an plus tôt par son propre père, il est piégé dans son propre corps. C’est un personnage très touchant que l’on a tout simplement envie d’aider et petit à petit, on pardonne sa froideur. Kassa, le père des jumeaux, est une personne soif de pouvoir et qui pourtant, reste coincée sur son île Star Island. Peut-être qu’avec Mike, ils regrettent ses gestes et expériences, mais ce qu’ils ont fais est odieux et impardonnables. 

Pour moi, ce roman est bien plus qu’un thriller jeunesse (/ young-adult) puisque l’auteure met l’accent sur une réalité sanglante : la manipulation scientifique. Le clin d’oeil fait au Prométhée moderne (ou à Frankenstein) est très agréable ; j’ai beaucoup aimé !

« Puis j’ai réalisé que la haine ne m’était d’aucun secours. Qu’elle me ramenait toujours au passé alors que je voulais désespérément avancer. »

En conclusion, j’ai eu un réel plaisir à découvrir et à lire ce livre. C’est un bijou et en vaut clairement le détour. Inattendu, c’est un coup de coeur pour ma part ! ♡

 

Publicités

5 réflexions sur “J’ai lu | « Memorex » de Cindy Van Wilder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s