J’ai lu | » L’élite : Sous surveillance » (T2) de Joëlle Charbonneau

couv10608206Titre original : The testing : Independent Study 

Auteur : Joelle Charbonneau

Editions : Milan

Collection : Macadam

Sortie : 2014

Genre : Science-fiction, thriller

Pages : 286

Synopsis : {A ne pas lire si tu n’as pas lu le T1}  » Cia a survécu au Test. Elle est officiellement reçue à l’université qui forme l’élite du pays. Mais elle découvre l’enregistrement qu’elle avait fait à la fin du test, dans lequel elle racontait son expérience. Elle a du mal à croire ce qu’elle entend, surtout les doutes à propos de l’intégrité de Tomas, son petit ami. A l’université, elle intègre l’unité de sciences politiques mais elle est surveillée de près par la direction de l’université. Désormais Cia va devoir faire face à des menaces bien plus subtiles. Bien plus vicieuses. Et surtout à la plus grande d’entre elles : le doute. »


Après un premier tome génial et addictif avec une fin qui m’a scotchée,  j’ai attendu quand même deux mois pour lire le second tome. Lorsque j’ai commencé ce deuxième tome, j’étais dans un néant total. Je ne me souvenais plus du tout de l’histoire et même plus de la fin alors que je me souvenais d’avoir été sous le choc.

Avant de commencer ma lecture, j’ai voulu aller relire les deux derniers chapitres du tome un, mais je ne l’ai pas fais et heureusement. Ce fut un début de lecture assez difficile à cause de ce trou de mémoire, mais l’auteure réussit rapidement et de manière concise à nous replacer dans le contexte là où elle nous avait laissé. Un très bon point à ce niveau !

« Espoir, organisation, solidarité, voilà ce qui a permis à la Terre de renaître. »

Malgré cette excellente remise en route, je n’ai pas du tout accroché à ce second tome. Bien que certaines choses étonnent toujours et soient surprenantes, les trois quarts du récit m’ont été très longues. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais je n’ai pas été reprise par l’histoire.

Quant aux personnages, il y a eu pas mal de changements et des nouveautés. Le personnage principal, Cia, est toujours aussi battante et prête à tout pour essayer de comprendre ce qu’il en découle derrière les portes fermés de l’université. Bien qu’elle soit réfléchie, j’ai trouvé ça agaçant par moment qu’elle ait une certaine méfiance et beaucoup de questionnement. Même s’il était présente, Tomas, le petit-ami de Cia, est un personnage qui, dans le premier tome, m’énervait et qui, là, me manquait. Le rebelle, Michal est un personnage très important et plus qu’utile aux yeux de Cia. 

En dépit de ces points négatifs, la fin de ce roman est une nouvelle fois époustouflante ! J’ai hâte d’en connaître davantage sur le personnage du tome un qui revient, le pourquoi du comment il est là. Le fait qu’il y ait une rebéllion qui se prépare est une idée géniale. Cela me donne réellement envie de lire le tome trois, genre de suite. 

« Ce n’est pas le moment de revivre le passé. C’est le moment de faire en sorte qu’il ne se reproduise jamais. »

En conclusion, ce tome deux est une déception et ça faisait longtemps que je n’avais pas mis une note aussi basse, mais c’est un 15/20 pour ma part. ☆ Dommage ! 

Publicités

Une réflexion sur “J’ai lu | » L’élite : Sous surveillance » (T2) de Joëlle Charbonneau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s