BOOK HAUL | Janvier & Février 2017

Hello la compagnie !

J’espère que vous allez bien! Bien que le mois de février n’est pas encore terminé, je vous retrouve pour partager avec vous mes acquisitions des deux premiers mois de l’année 2017.

Etant donné que je ne suis pas une acheteuse compulsive, j’ai décidé de faire un book haul tous les deux mois, j’espère que cela ne vous dérange pas. Dans ce bimestriel, il y a des cadeaux (grâce à des chèques-cadeaux), des achats pour les cours & des ebooks.

. . . 

Mon père est parti à la guerre ~ John Boyne : 28 juillet 1914. Le jour où la guerre éclate, le père d’Alfie promet qu’il ne s’engagera pas. Et rompt sa promesse le lendemain. Quatre ans plus tard, Alfie ignore où il se trouver. Est-il en mission secrète comme le prétend sa mère ? Alfie veut retrouver son père.

Quelques minutes après minuit ~ Patrick Ness & Siobhan Dowd : Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante. (CHRONIQUE)

Autre monde, tome 1 : L’Alliance des Trois ~ Maxime Chattam : Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde. (CHRONIQUE)

. . .

Croc-blanc ~ Jack London : Fils d’une louve et d’un chien de traîneau, Croc-Blanc connaît bien la loi du Grand Nord : manger ou être mangé. Sa rencontre avec les hommes, ces dieux faiseurs de feu sera décisive. Sous l’autorité de son premier maître, il devient chien de traîneau. Mais un autre maître, sanguinaire et brutal, l’engage dans de cruels combats et réveille sa sauvagerie. De l’instinct du loup ou de celui du chien, lequel l’emportera ?

Tôt, un matin ~ Virginia Baily : Rome, 1943. Chiara, jeune résistante, assiste impuissante à une rafle dans le ghetto juif. Quand une femme pousse son petit garçon dans sa direction, elle n’hésite guère plus de quelques secondes et clame aux soldats que cet enfant est son neveu. Le petit Daniele Levy devient son protégé. Chiara l’aime comme son fils, même quand celui-ci, tourmenté par son passé en grandissant, s’éloigne du droit chemin.1973. Maria, jeune Galloise de 16 ans, découvre par hasard que l’homme qui l’a élevée n’est pas son père. Elle est le fruit des amours éphémères de sa mère avec un jeune Romain, Daniele. Elle contacte Chiara puis part à sa rencontre en Italie. Chacune hantée par l’absence de Daniele garde l’espoir qu’il soit encore vivant…

Robinson ~ Laurent Demoulin : Robinson est une île sauvage. Robinson est un monde. Robinson est un Sisyphe heureux. Robinson est un enfant autiste. Son père, universitaire, évoque avec délicatesse et subtilité son expérience de la paternité hors norme, où le quotidien (faire les courses, prendre le bain, se promener) devient une poésie épique. Détonantes scènes décrites dans leur violence et leur scatologie les plus crues : Robinson ne parle pas, ne se contient pas, il s’exprime dans les mêmes gestes faits et refaits, avec cependant la même joie et le même intérêt, s’achevant dans les fèces le plus souvent. Ainsi Robinson est un adepte de Paul Valéry : « Le monde est menacé par deux choses : l’ordre et le désordre. » À cette vie au présent, unique unité de temps comprise par l’enfant, le père répond par une attention de chaque instant et ses soins constants, un humour sans faille et une éponge toujours prête. Avec intelligence et pudeur, ce père nous décrit ces microscènes dans une langue précise et maîtrisée, que son fils, privé de parole, ne saura appréhender. Peut-être est-ce là la seule raison d’être de ce texte tissé entre eux : Robinson ne le lira jamais.

. . .

Les ours n’ont pas de problème de parking ~ Nicolas Ancion : Imaginez… Un pays où les ours en peluche mènent un combat de tous les jours contre les chats les plus sournois. Un pays où les Pères Noël immigrés enseignent l’égoïsme aux enfants bourgeois. Un pays où les petits vieux menacent les braqueurs de pressing avec des pistolets en plastique. Un pays où les clown en bois travaillent à redonner vie aux jouets du grenier. Un pays où les albums d’autocollants de foot sont le prétexte à d’immenses tragédies… Ce pays merveilleux, c’est la Belgique de Nicolas Ancion. La fantaisie la plus débridée y côtoie l’absurde et la mélancolie la plus profonde. Chacune de ces nouvelles brosse une géographie sensible et universelle : celle de notre enfance. Dans ce monde béni, cruel et drolatique, les ours n’ont peut-être pas de problème de parking, mais rien ne les empêche d’en avoir d’autres…

Le loup des mers ~ Jack LondonLa raison du plus fort, voilà la devise de Loup Larsen, capitaine de la goélette phoquière « Le Fantôme ». Violent, brutal, meurtrier, ne vivant que pour vaincre et dompter les autres, il terrorise son équipage fruste de matelots et de chasseurs. Recueilli à la suite d’un naufrage, Humphrey Van Weyden, homme de lettres distingué, va être contraint de vivre dans l’enfer de la goélette du diabolique Loup Larsen, le loup des mers…

Sous le vent ~ Jean-Bernard Pouy & Joe G. PinelliDans la petite école de Bothoa, au cœur de la Bretagne, un jeune élève, Pol, s’ennuie. Il observe les cartes accrochées aux murs et rêve d’un ailleurs, un monde où le vert ne dominerait pas, où les fruits seraient gros et juteux, où le vent serait chaud. Il se persuade que le jour où il faudrait partir – car un jour ou l’autre un Breton doit s’en aller – il choisirait la main du hasard. Il accrocherait lui aussi une carte au mur, il prendrait une fléchette, la lancerait et se jurerait d’aller là où la pointe d’acier se ficherait. Des années plus tard, le moment est venu pour Pol de partir. La pointe de la fléchette se plante en plein Pacifique. Alors, sans réfléchir, Pol fait vite son baluchon et s’en va, un petit matin aussi flamboyant que ses souvenirs. Là-bas, il rencontre Maeva. « Il ne savait pas s’il aimait Maeva. L’amour, ici, ne supportait pas une nouvelle saison. Le printemps n’existait pas dans les îles, la montée de la sève ne régulait pas les sentiments. Il n’y avait que la saison des pluies où l’on pleurait beaucoup et la saison sèche qui tarissait les larmes. » 

. . .

William Wilson ~ Edgar Allan Poe : Cette nouvelle écrite à la première personne raconte la vie du narrateur qui choisit le pseudonyme de William Wilson. L’histoire commence dans la campagne anglaise, dans une école où le personnage particulièrement intelligent et manipulateur commence son éducation en compagnie d’autres écoliers. Un nouvel arrivant va bouleverser sa vie. Ce nouvel écolier porte le même nom que celui du narrateur et va calquer le comportement et les attitudes de ce dernier, son seul défaut étant qu’il ne peut élever la voix au-delà d’un chuchotement. De plus, il est le seul à rivaliser avec lui, contestant ainsi sa supériorité sur ses autres camarades. Le narrateur va s’en irriter jusqu’à quitter l’école pour poursuivre ses études à Oxford où il s’initie aux vices du jeu.

Everything Everything ~ Nicola Yoon : Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Celle dont j’ai toujours rêvé ~ Meredith Russo : Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir vraiment aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Alors qu’ils passent de plus en plus de temps ensemble, Amanda comprend qu’en se protégeant ainsi, elle passe à côté de sa vie. Elle sait qu’elle doit se faire violence et lui révéler qui elle est vraiment, mais elle est terrifiée à l’idée que cela le fasse fuir…

Le corset des âmes ~ June Mutti : Pauline se retrouve à l’hôpital pendant six mois après un « mystérieux » accident. Le dos brisé, elle est prisonnière d’un corset imposant. La seule personne à venir la voir est Alain, le meilleur ami de son frère qu’elle n’a pas revu depuis le lycée. Alors qu’un psychiatre vient étudier de plus près le cas de Pauline, Alain est enfermé par hasard, dans les toilettes de la chambre d’hôpital. Il jouera le rôle du voyeur pendant quelques semaines, découvrant à quel point, il est lui-même soumis à l’écrasant « Corset des âmes ». L’idée d’une renaissance se dessine au travers des dialogues piquants des deux protagonistes, truffés de « larmes d’humour ». (CHRONIQUE)

◊ ◊ ◊ 

Quelles sont vos dernières acquisitions livresques ? 

With love, 

______ Marika ☽

Publicités

2 réflexions sur “BOOK HAUL | Janvier & Février 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s