J’ai lu| « Everything, Everything » de Nicola Yoon

couv54696961
.

Nicola Yoon
________________

Everything, Everything
________________

Contemporain, romance ◊  360 pages    Editions Bayard

.
.

throwback-thursday-1

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

throwback-thursday-8

Etant donné que Blue & moi-même voulions faire une lecture commune, nous avons décidé que ce roman serait notre première et surtout, en version originale (anglaise). Un titre et un résumé accrocheurs, on ne pouvait que se lancer !

Lorsque j’ai commencé les premières pages du récit, j’ai pris peur. Non pas parce que c’est en anglais, mais plutôt par : est-ce que je fais bien d’en espérer beaucoup ? Tout cela est dû des très bons retours à son sujet. Heureusement, la peur s’est très vite estompée, à mon plus grand plaisir.

Abordant un sujet de l’enfant-bulle que je ne connaissais pas m’a permis de m’intéresser au cas de Madeline (ou Maddy, pour les intimes) et de comprendre en essayant de me mettre à sa place et en m’imaginant ce que ça ferait si je ne pouvais pas/plus sortir à l’extérieur. 

Concernant les personnages… Le personnage principal de Maddy a connu des hauts et des bas à mon égard. Au début, j’ai eu énormément de mal avec elle et c’est dû à la sur-protection qu’elle subit avec son entourage. Heureusement, lorsque le fameux garçon est apparu, je l’ai tout de suite sentie plus relâchée et plus sûre d’elle-même sur ce qu’elle voulait faire et être. Le fait qu’elle soit une grande lectrice m’a aidé à me sentir proche d’elle. Une très belle évolution de son côté ! Par contre, la mère de Madeline n’a aucune évolution et a réussi à m’agacer du début à la fin de part son comportement égoïste. Cependant, l’infirmière Carla m’a particulièrement touchée de part sa sagesse et sa relation de complicité avec Maddy. Pour ce qui est de la gente masculine, j’ai eu un énorme COUP DE COEUR pour Olly : ce garçon est la perfection incarnée !  

❝  Everything’s a risk. Not doing anything is a risk. It’s up to you. 

Pour ce qui est de l’histoire d’amour en elle-même, je l’ai trouvée très belle, juste et surtout, sans cliché. La manière dont les choses évoluent rend cela d’une beauté hors norme, mais je crois au plus profond de moi qu’Olly y est pour beaucoup ! 

Tout au long du roman, les chapitres « Life is short » et « Madeline’s dictionary » m’ont énormément plu, surtout que c’était en fonction de l’état du moment ; ça nous aide à la connaître davantage. Malgré une fin un peu trop ouverte à mon goût, elle me satisfait finalement bien ! 

En conclusion, cette histoire entre Maddy & Olly est l’une des plus belles histoires d’amour que j’ai jamais lu de toute ma vie!! Un coup de coeur que je conseille les yeux fermés ! 

throwback-thursday-7

Publicités

16 réflexions sur “J’ai lu| « Everything, Everything » de Nicola Yoon

  1. MahoganyRead dit :

    Hello !
    On est d’accord poue la mère… insupportable !
    ET OLLY !!! 😍😍😍😍
    Super chronique ! J’aime trop lire des chroniques sur ce roman, car Ça ete mon coup de cœur de l’été 2016 Mais aussi Ma première chronique sur mon blog :’).

    Aimé par 1 personne

    • Azkabooks dit :

      En ayant pris du recul et après réflexion, je peux comprendre le comportement de la mère, mais ne l’accepte pas car elle a privé Maddy de tellement de choses !

      Ravie que la chronique t’ait plu 🙂 C’est sûr que ça marque la première chronique !

      J'aime

    • Azkabooks dit :

      On ne peut qu’être d’accord sur leur amour 😍 Pour ce qui est de la révélation (et je n’en parle pas dans ma chronique volontairement) : je m’attendais à un changement, mais pas à cela , plutôt à un remède 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s