J’ai lu | « INHUMANITAS » DE MARIE-BÉATRICE LEDENT

couv10328233

.

Marie-Béatrice Ledent
________________

Inhumanitas
________________

Thriller, Policier_228  pages  Autoédition

.

throwback-thursday-1

Henry, un petit garçon de sept ans, est très gravement malade. Pour donner à son fils une chance de vivre, l’Agent Fédéral Eric Daniels va devoir changer l’inacceptable. Si la Loi se dresse déjà en travers de sa route, c’est sans compter sur un étrange secret qui refait surface en même temps qu’un nom : Blake Nelson.
Doit-on obéir aveuglément aux règles ? Faut-il laisser la Justice exécuter sa sentence tout en sachant qu’elle condamnera à mort un petit garçon ? Jusqu’où peut-on aller quand la vie de son enfant est en jeu ?
Cette histoire invite à une profonde réflexion sur le droit à la vie et les libertés individuelles.

throwback-thursday-8

J’ai été de nouveau contactée par l’auteure, Marie-Béatrice Ledent, qui m’avait déjà fais confiance. Touchée par son geste et le résumé qui me tentait bien, j’ai de suite accepté ce second partenariat.

Dés les premières lignes, l’auteur réussit à nous transporter dans le quotidien chamboulé dans la famille Daniels dont le garçon de sept ans, Henri, est atteint d’une leucémie et en attente d’un donneur de moelle.

Du début jusqu’à la fin, j’ai beaucoup aimé la manière dont les personnages sont liés entre eux. L’idée de mettre en scène un tueur en série et psychopathe rend l’histoire encore plus touchante, car il est facile de nous mettre à la place de chacun des personnages.

A travers les personnages très travaillés, j’ai réussi à éprouver leurs émotions et m’attacher à eux comme je n’aurais jamais pensé. Au milieu de cette affaire, Henri, est un garçon à qui on ne peut rien cacher, même si on le désire. Il est intelligent pour son âge et un battant, même dans les moments les plus douloureux. Eric Daniels, son père, est un homme courageux et qui est prêt à tout pour sauver son fils, même à mettre sa carrière professionnelle en péril. Psychopathe, Blake Nelson, est un personnage que j’ai adoré détester par son comportement et ses répondants agaçants.

Selon moi, Marie-Béatrice Ledent aborde avec succès divers sujets très importants et pas facile comme la maladie, les abus sexuels, les meurtres, la justice avec finesse et de réalité. Les termes médicaux et juridiques utilisés sont très professionnels et rendent le récit très réaliste. 

En conclusion, c’est un roman que j’ai particulièrement apprécié par ses personnages, l’intrigue générale, la réflexion morale et je le recommande sans aucune hésitation ! Tenu en haleine, vous serez !! Je remercie une dernière fois l’auteur pour sa confiance! 

17/20

Ps : J’ai perdu la citation que je voulais mettre dans cette chronique, désolée… 

Publicités

4 réflexions sur “J’ai lu | « INHUMANITAS » DE MARIE-BÉATRICE LEDENT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s