J’ai lu| « ENTRE MES MAINS SE FAUFILE LE BONHEUR » de Agnès Martin-Lugand

couv18014043

.

Agnès Martin-Lugand
________________

Entre mes mains le bonheur se faufile
________________

Contemporain ◊   281 pages    Editions Pocket

.
.

throwback-thursday-1

Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est résignée.

Aujourd’hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s’être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s’ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire…

Portrait d’une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.

throwback-thursday-8

Etant donné que j’entendais beaucoup d’avis positifs sur l’autrice, j’ai profité d’une brocante à deux pas de chez moi pour acheter ce roman début avril. 

En commençant cette lecture, je n’attendais rien de particulier de ce roman car il s’agissait pleinement d’une découverte. Et comment vous dire ? Je n’ai absolument pas apprécié ma lecture, du début jusqu’à la (presque) fin. 

Pour ce qui est des personnages, c’est assez compliqué… Le personnage principal, Iris, est femme mariée avec pour passion la couture. J’ai eu beaucoup de peine pour elle lorsqu’elle apprend la vérité de la bouche de ses parents, mais au fil du temps, j’avais cette sensation qu’elle était sans cesse soumise. Ce côté « renfermé » m’a plus qu’exaspéré! Ensuite, les deux hommes masculins, Pierre et Gabriel, sont deux hommes que tout oppose, sauf une chose. L’un est marié à Iris et le second en pince pour elle depuis le premier regard. Chacun a des degrés et des étapes différents m’ont fais levé les yeux au ciel à cause de leur comportement tellement énervant. Maladivement horrible, Marthe, est une femme qui ne veut qu’une chose : avoir emprise sur tout. Son comportement envers Iris, et même Gabriel m’ont énormément déplu. En gros, aucun des personnages ne m’a plu. 

Plus haut, je parlais de la soumission qu’Iris subit durant tout ce roman. J’ai trouvé que cela allait beaucoup trop loin et très excessif à la fin. J’en devenais étouffée de lire.

❝  Travaille. Existe pour et par toi-même. Ta réussite lui fera comprendre à quel point il a de la chance de t’avoir, et comme par magie, il s’occupera de toi.❞ 

Dés les premiers chapitres, je me doutais fortement de la (presque) fin et la manière avec laquelle nous allons y arriver. C’est probablement dû à cela que j’ai eu beaucoup de mal à m’imprégner dans l’histoire. Heureusement, un élément m’a malgré tout surprise, mais pas étonnée. 

En conclusion, c’est une lecture avec une fin (presque) prévisible qui ne m’a absolument pas étonnée. Si vous deviez découvrir Agnès Martin-Lugand, je vous dirais de passer votre chemin sur celui-ci. 

12/20

Publicités

8 réflexions sur “J’ai lu| « ENTRE MES MAINS SE FAUFILE LE BONHEUR » de Agnès Martin-Lugand

  1. Chloé&Books dit :

    Oh je suis plutôt étonnée de ta chronique à vrai dire un grand nombre de mes amies l’ont lu ma mère également et elles ont toutes beaucoup aimé ! Pour ma part je ne l’ai pas encore lu, mais du coup ça me redonne envie de le lire pour m’en faire ma propre opinion !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s