J’ai lu | “La fille au mitote” de Marceline Bodier 📖

Hello p’tit hérisson !

En août, j’ai été de nouveau contacté par Librinova pour un partenariat avec cette lecture. Je te retrouve donc ce dimanche pour te faire part de mon avis. 

51yEkdMxkhL._SX195_

Marceline Bodier
________________

La fille au mitote
________________

Thriller, Drame   Epub   Editions Librinova

throwback-thursday-1

En 1979, quatre adolescents passent un été inoubliable dans un petit village de la campagne lorraine. Inspirés par la jeunesse débridée de Saint Augustin et la musique de Led Zeppelin, ils se lieront d’une amitié profonde, bien loin de se douter que six ans plus tard, l’un d’entre eux, Stéphane, au destin tout tracé, sera retrouvé assassiné d’un couteau en plein coeur. Jalousie, accident ou mauvaise rencontre ? Les questions se bousculeront une à une, mais sans réponses pour ceux qui restent… Quelques années plus tard, Robert, le fils de Stéphane, cherche à comprendre ce qui est arrivé à son père quand il avait son âge. Que s’est-il réellement passé entre les quatre amis l’été de leurs 17 ans ? Dans sa quête, il rencontre la fille de l’un d’eux, Esfera, qui a le sentiment que sa vie est entourée de brouillard… Que verront-ils surgir lorsque celui-ci se dissipera ? La vérité éclatera-t-elle ? 

Lire la suite

Publicités

J’ai lu | “Forbidden” de Tabitha Suzuma 📖

Hello p’tit hérisson !

En ce dimanche matin, je te retrouve pour une chronique qui sera probablement la plus dure que j’aurais à écrire sur le blog. Ici, nous allons parler d’une lecture qui marque les esprits suite à son sujet plutôt tabou et je vais tenter d’exprimer mon avis de manière claire pour éviter les éventuels (futurs) malentendus. C’est donc parti !  

couv39728394

Tabitha Suzuma
________________

Forbidden
________________

Drame   468 pages Sortie papier : 22 septembre   Editions Milady (New Adult)

throwback-thursday-1

 « Tu as toujours mon meilleur ami, mon âme-soeur, et maintenant je suis aussi tombée amoureuse de toi. Pourquoi est-ce un crime ?  »

Elle est belle et talentueuse – 16 ans et n’a jamais été embrassée.

Il a 17 ans, magnifique et au bord d’un brillant avenir. 

Et maintenant, ils sont tombés amoureux. Mais…
Ils sont frère et soeur. 

Lire la suite

J’ai lu | « Autre-Monde, tome 5 : Oz » de Maxime Chattam 📖

Hello p’tit hérisson !

Après plusieurs articles « random » et un mois sans chronique, il est temps de remédier à cela. Crois-le ou non, mais c’est une pure coïncidence que je te retrouve aujourd’hui avec mon avis sur le tome suivant d’une saga qui m’est devenue chère. Et si nous y allions dans cet Autre-Monde ?  

couv64035549

Maxime Chattam
________________

Autre-Monde, tome 5 : Oz
________________

Fantastique, jeunesse   456 pages    Editions Le Livre de Poche

{Tome 1Tome 2Tome 3Tome 4 • Tome 6 • Tome 7}

Lire la suite

J’ai lu | “Autre-Monde, tome 4 : Entropia” de Maxime Chattam 📖

couv50783279

Maxime Chattam
________________

Autre-Monde, tome 4 : Entropia
________________

Fantastique, jeunesse   422 pages    Editions Le Livre de Poche

{Tome 1Tome 2Tome 3Tome 5 • Tome 6 • Tome 7}

throwback-thursday-1

La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois… Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de qui s’est vraiment passé.

throwback-thursday-8

Deux mois après la lecture du tome précédent, j’avais très envie de retourner dans cet Autre-Monde que j’apprécie énormément, en particulier lorsque j’ai acheté ce quatrième tome. 

Plus j’avance dans la saga, plus mon avis est similaire au fil des tomes et je m’en excuse. A nouveau, Maxime Chattam réussit à merveille à nous replonger là où il nous a laissé à la fin du premier cycle. 

Avant de me rappeler que ce tome introduisait le deuxième cycle, j’ai légèrement trouvé le début un peu lent, mais une fois dedans, j’ai compris que la « lenteur » allait promettre quelque chose de génial. En effet, ce tome est dans la lignée des tomes précédents, voire plus sombre. 

J’ai surtout compris que l’essentiel n’était pas de trouver comment vivre tous les jours, mais le savoir tous les jours pourquoi on vit.

Maintenant, parlons un peu spoilers… Au nombre de deux, j’ai besoin d’exprimer mon point de vue sur certaines choses qui m’ont dérangées. Si tu comptes lire le livre, je te conseille d’aller juste après le « !!! fin spoilers !!! ».

!!! DEBUT SPOILERS !!!

 

J’ai particulièrement apprécié le fait que l’auteur s’intéresse énormément à l’entité du continent américain et qui nous informe d’un côté sombre qui rend l’Autre-Monde moins sûr pour les Pans qu’ils ne le pensaient. 

Malgré qu’on aime des personnages, l’auteur n’hésite pas à les tuer et à rendre leur mort très émouvante sans y passer un pâté. Reposez en paix courageux personnages, en particulier Amy avec qui j’ai beaucoup apprécié découvrir le carnage du nord !

Les Tourmenteurs sont simplement horribles et me font les mêmes sensations que les détraqueurs dans Harry Potter.

!!! FIN SPOILERS !!!

Si tu n’as pas lu les spoilers, sache que Maxime Chattam  poursuit dans quelque chose de lourd et de très complet qui nous permet d’être à fond. Entre surprise, angoisse, ce second cycle commence de manière très intéressante ! 

En conclusion, ce quatrième tome est dans la continuité des précédents et annonce une suite incroyable que je vais m’empresser de lire. 17/20 🌟

J’ignore si Dieu existe, mais je sais que l’important est d’avoir ses propres convictions, et de vivre en harmonie avec elles.

J’ai lu | “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une” de Raphaëlle Giordano 📖

ta vie commence

Raphaëlle Giordano
________________

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une
________________

Développement personnel, contemporain   220 pages    Editions France Loisirs

throwback-thursday-1

Tout à la fois roman et livre de développement personnel, suivez Camille sur le chemin de la vie de ses rêves. Débordée par son travail, son couple et son rôle de mère, la trentenaire a perdu sa joie de vivre, mais une rencontre va tout changer… Dans la lignée des livres de Laurent Gounelle, un parcours initiatique touchant, mais aussi un inspirant coaching riche en techniques créatives. Comme Camille, apprenez à enchanter votre vie !

throwback-thursday-8

Voulant quelque chose de léger après deux lectures en anglais, j’ai pensé que ce roman était une bonne idée, et par la même occasion, la découverte d’une plume inconnue. 

Lorsque j’ai commencé ma lecture, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Etonnamment, je me suis vite prise à la lecture et à la découverte de la routinologie au début. Plus j’avançais dans ma lecture, plus j’étais agacée. 

Pourquoi l’étais-je ? Pour la simple et bonne raison que le personnage principal, Camille, est énervante et beaucoup trop idéaliste à mon goût. Je ne sais pas si c’est dû à une exagération fait exprès ou pas. Elle veut que tout soit parfait dans sa vie, mais désolée, Camille : rien n’est parfait. 

❝ Aujourd’hui est un cadeau. C’est pour ça qu’on l’appelle « le présent ». 

Cependant, j’ai particulièrement apprécié les moments où Claude, le routinologue, partageait ses petits conseils pour le développement personnel. Ça fait, à la fois, réfléchir et relaxer. 

En conclusion, cette lecture a été pour moi une épreuve de sagesse et d’acceptation de soi avec Camille que je n’ai pas supporté un seul instant. Un point positif pour la partie du développement personnel. 15/20 🌟

 

P.S : Je m’excuse pour cette (très) courte chronique, mais j’en ai dis le principal.

J’ai lu| « Two by Two » de Nicholas Sparks 📖

couv48304975

Nicholas Sparks
________________

Two by Two
________________

Contemporain   485 pages    Grand Central Publishing

throwback-thursday-1

À trente-deux ans, Russel Green a une vie de rêve : une carrière brillante dans la publicité, une maison sublime à Charlotte en Caroline du Nord, une adorable petite fille de six ans et surtout une femme exceptionnelle, Vivianne, qui est le centre de son monde. Mais cette merveilleuse façade se craquèle le jour où Vivianne part soudainement et qu’il perd son travail. Désarmé, Russel doit apprendre à composer avec sa nouvelle existence et à élever seul sa fille, devenant pour elle tour à tour chauffeur, cuisinier, infirmier, compagnon de jeu… Submergé de chagrin, il se jette dans ce combat quotidien. L’amour inconditionnel qui le lie à sa fille lui redonnera-t-il goût à la vie ?

throwback-thursday-8

Après une lecture en anglais, j’avais très envie de poursuivre mon chemin, alors je me suis dis “pourquoi pas continuer avec une valeur sûre ?” Comme vous l’aurez compris (et surtout, comme je vous le répète), il s’agit évidemment de notre grand Nicholas Sparks.

Je ne vais pas vous mentir que durant les premiers chapitres, j’étais absolument perdue car je n’ai pas immédiatement su faire la différence entre les flash-back et le présent. Cependant, une fois cette technique saisie, j’ai réussi à rentrer dans l’histoire – disons au bout d’une centaine de page puisque les chapitres sont plutôt longs. C’est pour cette raison que j’ai eu un sacré moment de doute : où est mon auteur à valeur sûre ?

Heureusement, j’ai (un peu) persévéré parce que j’ai compris au cours de ma lecture que les détails que nous donnais Nicholas Sparks étaient (très) utiles à la compréhension du cheminement des événements. 

❝  Guilt, in other words, isn’t always wasted. It can keep us
from making the same mistake twice. ❞

Concernant les personnages, j’ai décidé de vous en révéler très peu afin que vous ayez envie de découvrir l’entourage complet de ce père qui du jour au lendemain se retrouve à élever sa fille tout seul. Personnage principal, Russel, à qui on souhaite tenir la main tout au long du récit afin qu’il ne se sente pas seul. Ce personnage m’a énormément touchée par sa capacité à contrôler tout ce quotidien qui se craque de jour en jour. Il a une force mentale incroyable et est très inspirant. Il est d’ailleurs un excellent père et modèle pour sa petite fille London. Épouse de notre héros, Vivianne, est la raison pour laquelle j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal. Alors qu’elle est une excellente mère pour London, elle est cependant une femme humainement exécrable. Ses réflexions désagréables, sa possessivité, ses absences ont cassés son mariage. Je pense qu’elle fait partie des personnages fictifs que je déteste le plus. Fille coincée entre un mariage rompu, London est une enfant de six ans pour qui on a de l’affection. J’ai particulièrement apprécié le fait que ses parents la laisse un peu plus longtemps dans l’innocence sinon, elle aurait grandi trop vite selon moi. 

Au fil des pages, cette lecture est devenu petit à petit une famille que je n’avais tout simplement pas envie de quitter. Abordant des sujets très importants tels que le divorce, la famille, la maladie et l’amour, Nicholas Sparks réussit avec beaucoup de simplicité à nous transporter dans le quotidien bouleversé de Russel Green et surtout, à nous attacher à lui au point de ne plus vouloir le lâcher.

Pour conclure, cette lecture a commencé un peu difficilement, mais a su me convaincre au fil des jours et des lignes pour se finaliser sur un coup de coeur en larmes, à mon plus grand bonheur. ♡

throwback-thursday-7

❝  Remind yourself that you’re not your emotions. ❞

J’ai lu | « Carnet de routes » de Marie Lopez 📖

Carnet-de-routes

Marie Lopez
________________

Carnet de routes
________________

Contemporain   258 pages    Editions Anne Carrière

.

throwback-thursday-1

Une étudiante en architecture, une youtubeuse, un jeune homme trop tranquille nommé Marco, un moniteur d’auto-école et un professeur d’université… Cinq personnages aux destins dissemblables vont former un groupe hétéroclite et fantasque à la faveur du permis de conduire.

Tandis que trois générations se mêlent et s’apprivoisent, une camaraderie surprenante grandit entre les candidats ; chacun va se livrer aux autres bien plus qu’il ne l’aurait imaginé. Le passé, les doutes, les regrets, les espérances s’invitent dans l’habitacle de la voiture à doubles commandes.

Leurs différences les poussent à reconsidérer leurs choix et les horizons qu’ils s’étaient fixés. Et le danger de ressortir de l’expérience juste un peu plus perdu qu’avant est bien réel… Mais voici que surgit l’extraordinaire et que s’offre à eux un chemin bien éloigné des codes et des panneaux de signalisation.

throwback-thursday-8

N’ayant pas lu son premier roman #EnjoyMarie étant donné qu’il ne me correspondait pas. Par contre, ce dernier paru m’intriguait par son principe de fiction comme Marie Lopez le décrivait. 

Pour moi, ce premier roman (et donc, fictionnel) manque de peps. J’ai trouvé le fond de l’histoire très intéressant, mais l’absence d’un fil rouge bien distinct a eu raison de moi aux environs de la moitié. Au début, l’écriture était plutôt poétique ce qui m’a facilement permis de me familiariser avec celle-ci, cependant, après un certain stade, j’ai eu l’impression (et je pense qu’il ne s’agit pas que d’une impression) que Marie Lopez se perdait dans son histoire.

Quant aux personnages, j’ai eu énormément de mal à m’y attacher. Charlie, la youtubeuse, est la seule que j’ai pu convenablement imaginer car j’y ai retrouvé des points connus de EnjoyPhoenix, mais aussi des choses inconnues que je juge.  Pour Élé, j’ai eu beaucoup de mal à m’identifier à elle ou tout simplement à m’accrocher à elle sûrement parce qu’elle m’était désagréable et trop pleureuse. Après ces deux filles, il y a trois garçons Marco que j’ai trouvé trop peu exploité et Gaspard & Antoine qui ont été trop exploités et trop larmoyants… 

❝ Tu as tort de ne pas y croire. Moi, c’est ce que j’aime dans l’amour : il nous rend capables de tout faire, le pire comme le meilleur. Mais si l’on fait un pas de côté et qu’on a le goût des nuances, on voit que l’amour nous offre surtout des milliers d’histoires. Je veux croire à toutes ces situations improbables qu’aucun livre ne suffirait à répertorier.❞

En dehors de ces points assez négatifs, je tenais à noter la présence de belles thématiques, mais qui manquaient de profondeur. Je pense sincèrement que ce premier roman aurait pu être meilleur s’il avait été davantage complet. 

En conclusion, c’est un roman qui s’est avéré une grosse déception pour moi à cause de l’absence de fil rouge et de l’histoire décousue. 2/5 ⭐️

 

P.S : Étant absente du 23 juin au 9 juillet inclus pour cause de vacances, je répondrai à tous vos commentaires dés mon retour! N’hésitez pas à me suivre sur Instagram & Twitter où je donnerai (sûrement) plus de nouvelles. Prenez soin de vous, à bientôt! 😘